Situation

Le projet d’AGEPP SA est situé à Lavey-les-Bains, dans la vallée du Rhône, sur l’un des sites les mieux connus en Suisse du point de vue de la géothermie.

 

L’existence d’une ressource géothermale d’importance dans la région est connue depuis le 19e siècle. Il s’agit des sources les plus chaudes en Suisse, à l’origine du développement des Bains de Lavey.

 

La géothermie à Lavey-les-Bains: comment cela fonctionne

La chaleur du sous-sol y est déjà exploitée grâce à deux puits de 200 m (P201) et 550 m (P600) de profondeur réalisés respectivement en 1973 et 2000. Ils appartiennent à la société Chaleur des Eaux Souterraines de Lavey SA (CESLA).

Grâce à la géothermie, les Bains de Lavey bénéficient d’une eau thermale à une température moyenne supérieure à 60 °C  et d’une couverture importante de leurs besoins en énergie thermique.

 

Puits existants et forage AGEPP

 

News

19 juin 2017

 

Franc succès médiatique pour la première conférence de presse d’AGEPP SA

 

 

Le 19 juin 2017 a eu lieu la conférence de presse d’AGEPP SA qui marque la concrétisation du projet de géothermie hydrothermale à Lavey-les-Bains, soutenu par les autorités fédérales, cantonales et communales.

 

La couverture médiatique a été à la hauteur de l’événement puisque les principaux médias (presse, télévision et radio) régionaux et locaux y étaient représentés. Notre revue de presse témoigne de l’intérêt grandissant pour cette énergie renouvelable et pour les projets d’avenir dans notre pays.

 

Conférenciers :

  • M. Yvan Ponnaz, Syndic de Lavey-Morcles
  • M. Jean-Yves Pidoux, Président d’AGEPP SA et Municipal en charge des Services industriels de Lausanne (SiL)
  • M. Pascal Helfer, Directeur de projet chez CSD Ingénieurs SA
  • M. Philippe Müller, Chef de la section Cleantech de l’Office fédéral de l’énergie (OFEN)
  • Mme Jacqueline de Quattro, Conseillère d’Etat vaudoise en charge du territoire et de l'environnement

12 juin 2017

 

Le 12 juin 2017 a été officiellement créée la société AGEPP SA, avec siège à Lavey-Morcles.

 

 

Elle réunit comme partenaires plusieurs sociétés romandes actives dans le développement des énergies renouvelables – SI-REN SA, Holdigaz SA, EOS Holding SA, Romande Energie Holding SA, CESLA SA – ainsi que les Communes de Lavey-Morcles (VD) et de Saint-Maurice (VS).

 

Les objectifs d’AGEPP SA sont les suivants:

 

  • développer des projets de forage géothermique, en particulier dans la région de Lavey;

 

  • exploiter les ressources géothermales, notamment par l’alimentation des Bains de Lavey, par la production d’électricité et la fourniture de chaleur à divers clients.

Plan de situation

Le projet AGEPP vise à exploiter et à mettre en valeur l’énergie renouvelable fournie par la géothermie à Lavey (canton de Vaud), l’un des sites les mieux connus en Suisse du point de vue du potentiel géothermique.

 

L’objectif du forage prévu est d’extraire de l’eau à 110 °C avec un débit de 40 l/s, conditions qui permettent de produire chaque année:

 

• 4,2 GWh électriques brut via une centrale de type ORC (Organic Rankine Cycle)

Le projet de géothermie hydrothermale d’AGEPP vise à exploiter par pompage l’eau géothermale contenue naturellement dans le réservoir aquifère localisé dans des roches fissurées cristallines (gneiss). Ces roches ont une perméabilité élevée.

 

Un forage unique (singlet) à 2300 m de profondeur est réalisé à proximité du puits existant P600, d’abord à la verticale puis dévié afin de recouper un nombre plus élevé de fractures. Si la température et le débit ne sont pas suffisants à cette profondeur, il est prévu de forer jusqu’à 3000 m.

 

En tête de forage, les eaux extraites à 110°C avec un débit de 40l/s permettent de produire :

 

• 4,2 GWh électriques brut via une centrale de type ORC (Organic Rankine Cycle) et réinjectés sur le réseau local

 

• 15,5 GWh thermiques pour couvrir les besoins thermiques et en eau géothermale des Bains de Lavey

 

copyright © Alain Herzog / EPFL.

Visualisation de la région

Zone du projet

Dimensionnement de la zone de chantier et des installations AGEPP

© AGEPP - LAUSANNE -  2017 • PHOTOS © Régis Colombo/www.diapo.ch

CONCEPTION: CSD INGéNIEURS SA ET NEWCOM PARTNERS SA - DÉVELOPPEMENT: MDD-CREATIV

Premier projet suisse de géothermie hydrothermale visant à produire électricité et chaleur

Objectifs

avec le soutien de

Description

Témoignages

Galerie

M. Jean-Yves Pidoux

 

Président d’AGEPP SA

Municipal en charge des Services industriels de Lausanne (SiL)

 

« Comme la ressource solaire, l’énergie qui vient des profondeurs de la terre est inépuisable à l’échelle de l’humanité. Il reste évidemment à détecter les endroits où elle est utilisable en toute sécurité, et de manière rentable. La Ville de Lausanne explore ces pistes à l’échelle locale, pour le chauffage de ses nouveaux quartiers écologiques. Par l’intermédiaire de la société SI-REN, dont elle est actionnaire à 100%, Lausanne contribue aussi à AGEPP, le projet de géothermie le plus avancé et le plus prometteur en Suisse visant à la fois la production d’électricité et de chaleur. »

M. Raphaël MAYORAZ

 

Géologue cantonal du Valais

Chef de la section hydrologie, hydrogéologie et géologie

 

« Enfin la chaleur du sous-sol au goulet de St-Maurice va être exploitée! Certes, nous avons pu bénéficier des bains, mais ça n'était que la pointe de l'iceberg. Le potentiel est énorme et nous ne pouvons que nous féliciter de la concrétisation du projet, après tant d'années de préparation. En tant que géologue cantonal du Valais, et même si le projet se fera en terre vaudoise, j'attends les résultats de forage avec impatience, sans douter qu'ils confirmeront les prévisions des experts. Je suis rassuré de voir que toutes les précautions ont été prises avec professionnalisme, notamment en ce qui concerne la sismicité. Je me réjouis des excellents échanges que nous allons avoir avec l' AGEPP, à l'image de l'esprit de communication et d'ouverture qui a prévalu jusqu'ici. »

M. François Vuille (PhD)

 

Directeur de Développement de l’Energy Center

Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL)

 

« La géothermie présente de nombreux avantages par rapport aux autres énergies renouvelables, en particulier la régularité de sa production et son très faible impact sur le paysage. C’est une source d’énergie renouvelable et durable qui fait assurément partie de notre futur. En Suisse, la géothermie n’occupe malheureusement pas encore la place qu’elle mérite dans le mix énergétique prévu dans le cadre de la stratégie 2050 de la Confédération, d’où l’importance des projets pilotes pour démontrer la faisabilité technique et économique de cette technologie. En ce sens, le projet AGEPP est en tout point exemplaire.

Consciente du fort potentiel de la géothermie, l’EPFL mène plusieurs projets de recherche dans ce domaine, dont les résultats contribueront certainement au développement de cette technologie encore aussi peu exploitée.

Le projet de Lavey pourrait bien être la première pierre à cet édifice. »

Schémas

• 15,5 GWh thermiques afin d’alimenter les Bains de Lavey en eaux thermales pour le renouvellement de l’eau des piscines et en énergie thermique pour le chauffage des piscines et des bâtiments.

 

Cela correspond aux besoins en électricité et chaleur de quelque 900 ménages.

 

A plus long terme, il est également envisagé de valoriser la chaleur résiduelle pour d’autres utilisations : chauffage à distance, piscicultures, serres, etc.

Après la valorisation thermique, le rejet des eaux géothermales s’effectue dans la galerie d’amenée des SiL qui alimente en eau l’usine hydroélectrique de Lavey. Il est prévu que les deux puits existants P201 et P600 soient utilisés comme solutions de secours lors des périodes d’entretien des installations d’AGEPP ou en cas de panne.

 

Le projet ne prévoit aucune stimulation par fracturation hydraulique du massif rocheux. Un détartrage est éventuellement envisagé pour dissoudre les calcaires présents à la surface des roches afin de favoriser la circulation de l’eau géothermale.

 

Le thème de la sismicité a été étudié de manière approfondie sous le contrôle du Service Sismologique Suisse (SED). Un réseau de monitoring de la sismicité sera mis en place par le SED une année avant le début des travaux. Il sera maintenu pendant la période de chantier et durant les premières années d’exploitation. Il permettra, en cas de détection d’activité sismique anormale, d’analyser le phénomène et de prendre immédiatement les décisions adéquates.

 

Installations AGEPP

© AGEPP - LAUSANNE - JUIN 2017 • PHOTOS © Régis Colombo/www.diapo.ch

CONCEPTION: CSD INGéNIEURS SA ET NEWCOM PARTNERS SA - DÉVELOPPEMENT: MDD-CREATIV

© AGEPP - LAUSANNE - JUIN 2017 • PHOTOS © Régis Colombo/www.diapo.ch

CONCEPTION: CSD INGéNIEURS SA ET NEWCOM PARTNERS SA - DÉVELOPPEMENT: MDD-CREATIV

Premier projet suisse de géothermie hydrothermale visant à produire électricité et chaleur

© AGEPP - LAUSANNE - JUIN 2017 • PHOTOS © Régis Colombo/www.diapo.ch

CONCEPTION: CSD INGéNIEURS SA ET NEWCOM PARTNERS SA - DÉVELOPPEMENT: MDD-CREATIV

Premier projet suisse de géothermie hydrothermale visant à produire électricité et chaleur